18 Feb Ce mois-ci, je m’occupe de : ma pratique sportive

sport et méditation

Alors que les fêtes de Noel disparaissent à peine de nos hanches, voilà les crêpes de la Chandeleur et les bugnes de Mardi Gras qui nous guettent malicieusement. Comment résister ? Alors ce mois-ci, si nous nous occupions de notre pratique sportive. L’hiver est à mi-parcours de sa course, les jours rallongent progressivement, c’est le moment  de se prendre en main et d’associer meditation avec une belle activité sportive. A chacun de trouver le rythme et le type d’exercice qui lui convient. Le but n’est pas de se fixer des objectifs inaccessibles. Associer les deux activités permet de ne pas se contraindre mentalement et de potentialiser le bénéfice recherché : une bonne hygiène physique avec une belle santé mentale et spirituelle.

Que l’on soit déjà sportif accompli non méditant, méditant excessivement sédentaire, ou ni l’un ni l’autre, ne serait-ce pas l’occasion de bouger en pleine conscience ? Se prendre en main en associant deux pratiques douces de développement du corps et de l’esprit, toutes deux orientées sur le souffle et la maîtrise ou l’attention de la respiration. Oxygéner ses muscles, draîner ses toxines, éliminer son acide lactique en apaisant son esprit, et dénouant ses neurones torturés par les bruits mentaux ne peut qu’apporter une amélioration non négligeable de la qualité de vie.

Attention quelques règles sont à observer :

  • Ne pas se fixer d’objectifs trop prétentieux, que ce soit dans l’effort à réaliser ou dans la durée de l’exercice méditatif
  • Se centrer sur le souffle pour doser l’effort à accomplir et rester centré sur son soi intérieur
  • Développer chaque mouvement en ayant conscience de chaque étape. Que ce soit du jogging, de la gym douce, de la marche, de la natation ou autre, rester pleinement conscient du mouvement accompli, sans penser à la performance qui pourrait survenir.
  • Préférer des sports doux pour commencer.
  • Boire tout au long de l’effort, en restant en phase, connecté, là encore avec l’acte réalisé, en laissant aller les pensées.
  • Après l’effort, prévoir un temps de repos méditatif de 5 à 10 minutes pour terminer cette séance sportive dans la douceur.

Une belle façon de clore cet hiver surprenant, et de préparer l’arrivée de la belle saison printanière.

Shine out !